Rappel : en 1976, l’AS Saint-Etienne de Jacques Santini et Dominique Bathenay perd la finale de la coupe d’Europe des clubs champions face au Bayern Munich à cause des poteaux carrés de l’Hampden Park de Glasgow.

Des poteaux maudits qui viennent de quitter le sol écossais pour celui du Forez. Leur arrivée au pays des Verts est prévue dans la nuit de vendredi à samedi.

Après avoir fait un petit tour par la case restauration, les désormais très célèbres poteaux carrés vont trôner dans le nouveau musée de l’ASSE qui ouvrira ses portes le 21 décembre prochain. Les dirigeants stéphanois qui ont dépensé la somme de 20 000 euros pour les obtenir entendent ainsi rendre hommage aux joueurs de cette époque. “Ces poteaux carrés sont un peu le symbole de cette finale de 1976 qui a créé un affectif entre les Français et l’AS Saint-Etienne. Les gens se rappellent l’épopée et la descente des Champs-Elysées. C’est un symbole très fort” rappelle le président Roland Romeyer. Espérons que leur arrivée en terre stéphanoise ne fasse pas remonter de mauvais souvenirs chez certains supporters stéphanois.