Nonchalant talentueux, rebelle, prétentieux ? Difficile d’appréhender la personnalité de Jérémy Ménez. Le joueur du PSG irrite autant qu’il intrigue. Il lui est notamment reproché de ne jamais sourire, même quand il marque. Ses démonstrations de joie sur le terrain et en dehors sont sporadiques.

Adrien Rabiot, son partenaire, nous a apporté une bonne nouvelle samedi sur son compte Twitter : ces manifestations de joie existent. Dans la photo postée par Rabiot, on voit un Ménez tout sourire dans l’avion en direction de la Principauté pour le match face à l’ASM dimanche. Une image rare, se sont étonnés quelques twittos. Mais pas tant que ça en fait. En cherchant bien, nous avons trouvé toutes les situations dans lesquelles Jérémy Ménez sourit.

Quand il est dans le huis clos avec ses coéquipiers

Quand il pose pour la photo de classe (en haut, le troisième en partant de la gauche, Romain Hamouma à ses côtés, Mevlut Erding à l’extrémité, tous sont formés à Sochaux)

Quand il inaugure une toute nouvelle coupe de cheveux

Quand il retrouve un ami (et ancien Parisien)

Quand il reçoit un présent de la part du président Nasser Al-Khelaifi

Quand il remplace Franck Ribery en équipe de France

Quand il pose pour les supporters

Dans un entretien accordé au journal L’Equipe en 2012, Jérémy Ménez était revenu sur son attitude “On me dit arrogant, nonchalant, alors que je suis tout le contraire. J’ai toujours eu un côté un peu fermé, un peu timide”. Le joueur du PSG serait donc en réalité un joueur sensible derrière cette carapace “C’est juste que je n’aime pas parler de moi. Cacher mes doutes ne me demande pas un effort particulier : je suis très heureux dans ma vie mais je ne souris pas, c’est ma nature. Les gens pensent que je suis froid. C’est juste que je n’ai pas ce besoin de montrer mon bonheur sur mon visage.