Le Brésil, ses plages, son sable fin et son soleil de plomb : l’alliage parfait pour passer de bonnes vacances. Mais lorsqu’il s’agit de jouer un huitième de finale de Coupe du monde sous 30 degrés à l’ombre c’est une autre histoire. Mais si les joueurs souffrent, les supporters ne sont pas épargnés comme le montre cette image hallucinante où les tribunes ensoleillés sont clairsemés. Les spectateurs sont bien là mais ils se réfugient sous les coursives pour profiter du peu d’ombre qu’offre le stade.

La FIFA consciente de la difficulté de jouer dans ces conditions a instauré un “cooling break” pour permettre aux joueurs de s’hydrater. Deux fois durant le match : aux 30e et 75e minutes.