La Fédération portugaise de football (FPF) a défendu dans la nuit de lundi à mardi son joueur Raul Meireles, accusé sur les réseaux sociaux d’avoir adressé un geste insultant à l’arbitre d’Allemagne-Portugal (4-0) au Mondial-2014.

Sur ce cliché qui a agité la twittosphère et qui est repris sur le site de la FPF, on voit Meireles tendre un doigt de chaque main dans le dos de l’arbitre.

La FPF nie que le joueur ait voulu adresser un “geste incorrect” à l’arbitre qui venait d’exclure son partenaire Pepe. La Fédération assure que le joueur transmettait à son partenaire Bruno Alves “les instructions de l’entraîneur Paulo Bento”, soit un replacement tactique pour jouer à dix.

La FPF regrette toute spéculation sur les réseaux sociaux qui pourrait “nuire aux intérêts du joueur et de la sélection nationale”.