Mourinho le provocateur, Mourinho le narcissique, Mourinho l’homme sans foi ni loi pour le bénéfice exclusif de son équipe…José Mourinho n’est pas un entraîneur comme les autres. On l’adore ou on le déteste mais une chose est sûre il ne laisse pas indifférent. Ce mardi soir, il a une nouvelle fois fait le show pour le plus grand plaisir des Twittos.

• Appelez-le Usain Bolt

Lorsque Demba Ba, Parisien d’origine et entré à la 87e minute, a inscrit le but de la qualification à la 87ème, le “Special One” n’a pu retenir sa joie. L’entraineur quinquagénaire a effectué un 50 mètres dans un chrono à la Usain Bolt en direction de ses joueurs. Le technicien était littéralement fou de joie (il y a de quoi). Même s’il a expliqué après le match qu’il avait fait cela pour donner des consignes à son équipe, on a quand même dû mal à y croire…

• “Mes trois changements? C’est avoir du c…”

Après son coaching gagnant contre Paris en faisant rentrer judicieusement Fernando Torres mais surtout Andre Schürrle et Demba Ba (qui ont trouvé le chemin des filets), Jose Mourinho a une fois de plus régalé les journalistes en conférence de presse. À ce coaching, le “Mou” a répondu tout simplement qu’il avait eu beaucoup de chance, dans des propos diffusés par Sky Italia : “Mes trois changements? C’est avoir du cul”. Du Mourinho dans toute sa splendeur.

• Zlatan – Mourinho, les retrouvailles surprises

Grand absent de la soirée, Zlatan Ibrahimovic, blessé mais présent en tribunes mardi soir, n’a pas oublié son ancien coach à l’Inter Milan. Alors que Mourinho était en interview, le Suédois est arrivé derrière le technicien avant de lui taper dans le dos. La surprise passée, les deux hommes se sont embrassés, Zlatan souhaitant bonne chance au Portugais pour la suite de la compétition.