Quand on cherche José Mourinho, on finit toujours par le trouver… Le manager de Chelsea a sèchement répondu à la femme de Rafael Benitez, qui l’avait critiqué dans la presse.

“Il n’y a qu’à l’Inter où il m’a remplacé et il ne lui a fallu que six mois pour détruire l’équipe”, a lancé Mourinho en conférence de presse après la victoire de Chelsea face au FC Barcelone en amical dans la nuit de mardi à mercredi (2-2, 4-2 tab). Et d’enchaîner :

“Elle ferait mieux de s’occuper de ses affaires plutôt que de parler de moi. Si elle prenait soin du régime de son mari, elle n’aurait pas à parler de moi.”

Une réponse cinglante à Maria de Montserrat, la femme de Rafael Benitez qui avait déclaré dans la presse que le “Special One” laissait en ruine les clubs qu’il entraînait : “Le Real Madrid est le troisième club qu’il (son mari, ndlr) va entraîner après José Mourinho. Nous devons recoller les pots cassés“. Et de préciser : “Tout sauf une coïncidence”.

La saison est lancée.

Jérôme Préveirault
@JeromePrev