Cette semaine, Mario Balotelli a encore trouvé le moyen de faire parler de lui. Alors qu’il s’amusait autour d’un ring de boxe, il a pris ses jambes à son cou lorsqu’un chien s’est mis à le courser. Si l’Italien a visiblement peur des canidés, ce n’est pas le cas de tous les footballeurs. Bien au contraire, certains joueurs de foot vouent un véritable culte à leurs fidèles compagnons.

Joueur prodige du Real Madrid, Isco a créé la sensation à son arrivée à la Maison Blanche en 2013, lorsqu’il a révélé le nom de son chien. Et pour cause, son fidèle compagnon se nomme… Messi ! Un nom qui paraît improbable quand on sait qu’Isco porte le Real Madrid dans son coeur, mais qui reflète avant tout l’amour qu’il porte à sa boule de poils : “J’ai nommé mon chien Messi car Messi est le meilleur joueur du monde. Mon chien est aussi le meilleur du monde.” Quelque temps auparavant, l’Espagnol avait un chien nommé Figo.

Si Yoann Gourcuff est indéniablement un joueur qui a du chien, il a plus un physique de chihuahua que de berger allemand. Blessé à une quinzaine de reprises depuis son arrivée à l’Olympique Lyonnais en 2010, il se donne à chaque fois un mal de chien pour se remettre sur pieds. En mai 2014, il a fait une entrée fracassante dans le Top des blessures de footballeurs les plus stupides. Et pour cause, il s’était blessé en promenant son chien. Dimanche, il ne sera pas de la partie pour affronter l’OM, touché à la cuisse, de quoi lui donner une humeur de chien.

Alexis Sanchez, quant à lui, n’hésite pas à déguiser ses chiens, et à faire de même.

Véritable icône de mode, David Beckham se la joue comme Paris Hilton et ses nombreux toutous. Sa femme lui a même offert Coco, un British Bulldog. Une fois, les Beckham lui ont vernis ses griffes de rose, avant de se promener avec dans la rue.

Au sommet de sa forme avec le FC Barcelone, Neymar n’hésite pas à faire de l’exercice avec son chien. Et si c’était ça, le secret de sa réussite ?