On a pu le constater dimanche dernier lors du derby, la rivalité entre Lyon et Saint-Etienne s’entretient d’année en année. Les deux villes, distantes d’une quarantaine de kilomètres, se détestent cordialement.

Tandis que le Grand Stade de Lyon, qui sera inauguré en 2016, est en cours de construction, l’OL ne va attribuer ni de place n°42 ni de loge n°42, selon l’Equipe. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est le numéro du département de la Loire dont le chef-lieu est… Saint-Etienne évidemment.

“C’est un trait d’humour et que tout le monde le prenne comme tel et cela doit rester ainsi”, a commenté Olivier Blanc, directeur de la communication de l’OL. C’est un clin d’oeil mais pas du tout un manque de respect. Le derby, c’est ça aussi. Il faut le laisser au niveau de l’humour.”

Si les dirigeants lyonnais, Jean-Michel Aulas en tête, souhaitent aller pousser la blague, ils pourraient suggérer de jouer sur une pelouse d’une autre couleur que le vert. Après tout, on a déjà vu de la terre battue bleue au tournoi de Madrid, pourquoi ne pas essayer ?