Les footballeurs vedettes sont des cibles de choix pour les cambrioleurs, ce n’est pas Gregory van der Wiel qui dira le contraire. Le défenseur néerlandais du PSG a ainsi eu le malheur de se faire cambrioler le week-end dernier, annonce ce mercredi RTL.

Désormais remplaçant et cloué sur le banc lors de la victoire dominicale du club de la capitale contre le Gazélec Ajaccio (2-0), l’ancien pensionnaire de l’Ajax a vécu une sale soirée jusqu’au bout. En regagnant après le match son domicile situé sur la prestigieuse avenue Montaigne (VIIIe arrondissement), il a en effet découvert qu’il avait été visité en son absence. Le préjudice se chiffre en (dizaines de) milliers d’euros puisque plusieurs montres de luxe de marque Hublot et Rolex ont été dérobées par un ou plusieurs malfaiteurs qui “ont pu escalader la façade de l’immeuble pour grimper jusqu’au sixième étage et pénétrer dans l’appartement”, précise RTL.

Avant lui, Lavezzi, Douchez et Matuidi ont connu pareille mésaventure

Le Batave pourra partager cette mauvaise expérience avec plusieurs de ses coéquipiers qui ont déjà été dans le même cas. Le 2 janvier 2014, l’hôtel particulier situé à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) d’Ezequiel Lavezzi, alors en stage au Qatar, avait été fracturé. Le même mois, Nicolas Douchez, installé à Chambourcy (Yvelines), avait lui aussi été volé. En avril de la même année, c’est Blaise Matuidi qui s’était fait dérober un 4X4, ainsi que des effets personnels, à son domicile de Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), pendant que l’international français et ses partenaires dominaient Chelsea (3-1) en Ligue des champions. La malédiction continue…

Rémy de Souza
@LaSouz