Moins de deux jours après la démission de Marcelo Bielsa, on ne connaît toujours pas le détail des négociations qui ont poussé l’Argentin à démissionner. L’Equipe en révèle toutefois, dans son édition du jour, certaines anecdotes surprenantes.

On apprend ainsi ce lundi dans le quotidien sportif que Bielsa a mis sur la table des discussions le départ des frères Torrente, deux de ses adjoints. Le technicien aurait ainsi demandé ce qu’il advenait de leurs revenus. Ou, plus exactement, il les revendiquait.

Bielsa aurait ainsi exigé, écrit L’Equipe, de récupérer :

  • le salaire des deux adjoints
  • l’augmentation de 25% qui était prévue à compter de cette saison
  • leurs deux voitures de fonction
  • leurs indemnités de loyer
  • leurs billets d’avion
  • leurs téléphones (tant qu’à faire)

L’histoire ne dit pas s’il a démissionné parce que le modèle du téléphone ne lui plaisait pas…

Ilyes Ramdani

@iramdani1