Le joueur de Manchester United, Antonio Valencia, n’est plus le footballeur le plus rapide du monde. Retour en septembre 2013, après une étude menée par la FIFA, Valencia serait le joueur le plus rapide en conduite de balle, l’Équatorien avait été flashé à 35,1 km/h.

Le record de Valencia a été supplanté vendredi dernier par le joueur du Bayern Munich, Arjen Robben, lors du quatrième but des Pays-Bas (et son deuxième but personnel) face aux Espagnols (5-1).

La “fusée” Robben a été enregistrée à près de 37 km/h. En comparaison, l’Espagnol qui se trouvait à ses côtés, le défenseur Sergio Ramos, courait quant à lui à près de 30,6 km/h (sans ballon). Usain Bolt n’a qu’à bien se tenir… pour information, le Jamaïquain atteint sur 100m une vitesse maximale de 45km/h (mais sans ballon).