Petit moment de solitude pour Robin Van Persie dimanche 28 avril dans les travées de l’Emirates Stadium. A l’occasion du choc de la 35e journée de Premier League entre Arsenal et Manchester United, déjà champion, le Néerlandais faisait son retour dans un stade qu’il a fréquenté assidûment pendant huit ans lorsqu’il évoluait encore dans l’équipe d’Arsène Wenger.

Ravi de retrouver le stade, l’attaquant mancunien, sourire aux lèvres n’a pas manqué de saluer les différents membres du staff d’Arsenal qu’il a croisés avant de se diriger droit vers le vestiaire… d’Arsenal. Preuve que l’on ne perd pas facilement des habitudes prises pendant de si longues années !

Et même si le public de l’Emirates Stadium n’a pas été tendre avec lui, le sifflant copieusement lors de son entrée en lice et à chaque fois qu’il touchait le ballon, Robin Van Persie a gardé son calme. Plein de sang-froid, il a transformé sans trembler le penalty d’égalisation (1-1) pour Manchester United, avant de renoncer à célébrer son but par respect pour son ancien club.