Voilà une vidéo qui donnera des boutons à tous les gardiens de but de la planète, eux qui se plaignent des nouveaux “ballons de plage”.  Roberto Carlos, Cristiano Ronaldo et Olivier Atton n’ont pas le monopole des trajectoires improbables (ni Bernard Mendy, mais pour d’autres raisons).

Préparez les antidépresseurs : le visionnage de ces 3’38 vous rappellera vos plus beaux services de badminton l’été dernier à la Grande Motte. Pas la même météo aujourd’hui.