Sochaux s’active en coulisses pour trouver un successeur à Eric Hély, démissionnaire de son poste d’entraîneur suite à la lourde défaite encaissée à Guingamp (5-1). Voici quelques pistes que nous pourrions suggérer à Laurent Pernet, le président du club.

Dernier du classement de Ligue 1 avec deux petits points au compteur, le FCSM n’a plus le droit à l’erreur s’il veut rester le recordman du nombre de saisons passées dans l’élite (66). De l’espoir, les supporteurs sochaliens peuvent en avoir puisque si l’on se penche sur les statistiques, on se rend compte que depuis l’instauration du championnat à 20 clubs en 2002 Sochaux a 54,5% de chances de s’en sortir malgré un compteur bloqué à zéro victoire depuis le début de la saison.

Le changement de coach s’annonce donc capital et nous avons fait une petite liste des entraîneurs qui seraient assurés de sauver Sochaux : Raymond Domenech, l’ancien sélectionneur des Bleus a presque réussi à offrir un titre mondial à l’équipe de France en 2006, alors une remontée ne lui fait pas peur d’autant qu’il est plutôt du genre à prendre des risques depuis qu’il joue au poker. Hulk, le personnage de fiction, est tout simplement imbattable et un poste d’entraîneur-joueur lui permettrait d’effrayer les équipes adverses. Dans un autre style, Merlin l’enchanteur, d’un coup de baguette magique, pourrait redonner de la cohésion et de l’envie à cette équipe sochalienne perdue. David Copperfield, au terme d’un spectacle époustouflant, pourrait faire croire à la LFP que Sochaux possède déjà 17 points et trône au sommet de la Ligue 1. Il arrive bien à faire croire qu’il fait disparaître la Tour Eiffel !

Plus sérieusement, Hervé Renard, l’actuel sélectionneur de la Zambie semble être l’un des successeurs potentiels d’Eric Hély. A moins que le club ne tente la carte Francis Gillot, l’homme qui a offert les meilleurs moments de l’histoire du club du Doubs : sa situation semble être la même à Bordeaux alors autant revenir au bercail. On a aussi pensé à Chuck Norris, cet homme à qui rien ne résiste, pas même un duo Ibrahimovic-Cavani. Dans un autre style, les Sochaliens pourraient adopter la potion magique du Docteur Fuentes qui réussissait à faire des miracles partout où il passait, les mauvaises langues parlent de dopage… Enfin, le dernier de la liste, c’est Usain Bolt. “La foudre” est rapide et veut aider les footballeurs. Plutôt que de jouer à Manchester United ou de vouloir améliorer la vitesse de Gareth Bale, il pourrait enfiler le maillot jaune du club et redonner de la vitesse au jeu sochalien. En plus, cela remplirait certainement le stade Bonal. A vous de choisir, Monsieur Pernet, en dernier recours vous aurez la possibilité de faire un voeux avec le génie de la lampe, un entraîneur bien éphémère.