FOOTBALL – On aurait préféré que la Ligue 1 donne une autre image pour son ouverture… Le match entre le PSG et Bastia (1-0), vendredi soir, a été le théâtre de divers incidents, dont un qui a marqué les esprits : la blessure de Lucas sur un corner, le joueur se plaignant d’avoir été frappé par un supporter à l’aide d’une hampe souple de 2m en plastique.

Sauf que Bastia a une autre version : selon le Sporting, Lucas a tout simplement simulé. Antoine Agostini, le responsable de la sécurité du club, a ainsi expliqué devant la presse.

 

Le joueur, lui, a évidemment nié. “Il faut regarder la vidéo, il m’a touché, a répondu le Brésilien. Il a touché ma tête, ce n’est pas normal. Mais ici, c’est normal, à chaque fois qu’on vient ici, ça se passe comme ça. Ils sont là pour faire le bordel (sic).”  

Une saillie qui a probablement motivé le club corse à en rajouter une couche ce samedi sur son compte Twitter. Avec un peu d’ironie, le SCB a tweeté : “EXCLU !”, accompagné d’une image de caméras de vidéosurveillance qui ne plaide pas en la faveur du Brésilien.

La LFP va désormais enquêter sur un feuilleton qui semble loin d’avoir livré son dernier mot. Et la Ligue 1 ne fait que commencer…

Ilyes Ramdani

@Ilyesramdani1