Le football est un spectacle. Et pas seulement sur le rectangle vert. Dans les tribunes, les supporters s’activent eux aussi. Pour les grandes comme pour les petites occasions, ils s’efforcent de prouver par leurs tifos qu’ils sont les meilleurs du championnat.

Comme les footballeurs qui répètent leur gamme tout au long de la semaine pour produire le meilleur d’eux-mêmes sur la pelouse le week-end, les supporters passent de longues heures à préparer le match qui approche. La culture de la gagne pour les premiers, la culture du tifo pour les seconds. Le tifo, un phénomène apparu dans les stades dans les années 60 en Italie, au moment même de l’émergence des mouvements Ultras, et aujourd’hui exporté à travers le monde. De Milan à Madrid en passant par Marseille et Dortmund, l’animation dans les tribunes se fait de plus en plus belle.

Petit morceaux de papiers formant une gigantesque mosaïque, maillot géant, drapeaux et écharpes, ballons de baudruche, fumigènes à gogo : les méthodes sont multiples pour réussir un magnifique tifo. Les associations de supporters travaillent d’arrache-pied à la confection de ce qui fera leur réputation. Un travail en amont qui peut prendre des semaines, voire même des mois. Alors que le résultat, lui, ne sera visible que durant quelques minutes : un tifo, dévoilé en général au début du match ou lors de l’entrée des joueurs sur la pelouse, n’est qu’un spectacle éphémère.

Un tifo pour affirmer son amour du club, en l’honneur d’un titre récemment acquis, d’un joueur de légende ou bien pour titiller le grand rival lors d’un derby : Le Buzz vous propose 10 tifos totalement hallucinants.