Comme à chaque fois depuis la prise de pouvoir qatarie, le Paris Saint-Germain devrait animer le prochain mercato, malgré les contraintes imposées par le fair-play financier. Alors que du mouvement est attendu du côté de la porte d’Auteuil dans les prochaines semaines, un enfant de 12 ans s’est amusé à imaginer à quoi pourrait ressembler le marché des transferts estival du club champion de France.

Le neveu du Twittos @YNWA56 table sur les départs d’Edinson Cavani, Gregory van der Wiel, Yohan Cabaye, Ezequiel Lavezzi et Salvatore Sirigu pour un montant total de 135 millions d’euros.

Rayon arrivées, le jeune homme voit les choses en grand avec les signatures de Paul Pogba, Alexandre Lacazette, Aymeric Laporte, Yacine Brahimi, Philippe Coutinho et Petr Cech, en plus du transfert définitif de Serge Aurier, pour la coquette somme de 187,5 millions d’euros (en réalité 197,5 il a commis une erreur de calcul)

Avec une enveloppe initiale de 60 millions d’euros, le PSG verrait donc ses comptes tout juste en dessous de la limite (- 2,5 millions, ce qui, finalement, peut s’ajuster facilement pour être raccord avec le fair play financier).

S’il arrivait à attirer ne serait-ce que la moitié des joueurs cités, le PSG frapperait un grand coup. Ces estimations enfantines sur la valeur des joueurs sont-elles pour autant crédibles ? Vérification avec le site spécialisé transfertmarkt.

DEPARTS

Edinson Cavani : valeur estimée : 60 millions/valeur transfermarkt : 50 millions
Gregory van der Wiel : 15 millions/9 millions
Yohan Cabaye : 20 millions/20 millions
Ezequiel Lavezzi : 25 millions/16 millions
Salvatore Sirigu : 15 millions/21 millions

Total: 135 millions/116 millions

ARRIVEES

Paul Pogba : 75 millions/50 millions
Alexandre Lacazette : 35 millions/20 millions
Aymeric Laporte : 10 millions/15 millions
Yacine Brahimi : 25 millions/16 millions
Philippe Coutinho :  30 millions/25 millions
Petr Cech : 7,5 millions/12 millions
Serge Aurier : 15 millions/10 millions

Total : 197,5 millions (avec correction)/148 millions

Bilan : concernant les arrivées, les montants avancés par l’enfant semblent plus réalistes que ceux de transfermarkt, surtout dans les cas de Paul Pogba et Alexandre Lacazette. Reste que Paris a, dans les deux scénarios, suffisamment de fonds pour donner vie à ce mercato. La réalité rattrapera-t-elle la fiction ? Réponse début septembre.

Rémy DE SOUZA
@LaSouz