Un quadruplé, neuf minutes de temps additionnel, une victoire 4-3 après avoir été mené 3-1 et six expulsions : c’est le scénario ubuesque du match de Ligue des champions d’Océanie qui s’est tenu hier soir entre le Nadi FA (Fidji) et le Kiwi FC (Samoa).

L’arbitre salomonais, George Time, a eu la main lourde en expulsant deux joueurs pour une altercation avant la mi-temps, puis deux autres pour une autre échauffourée à la 81e et deux dernières après deux cartons jaunes, à la 88e  puis dans les arrêts de jeu.

Encore loin du record argentin

Le Kiwi FC menait 3-1 jusqu’à la 81e minute, avant que cinq expulsions et trois buts ne viennent pimenter une fin de match prolongée par l’arbitre, qui a accordé neuf minutes de temps additionnel.

Six cartons rouges en une seule rencontre est rarissime. Mais le record est vraisemblablement six fois plus élevé puisque l’arbitre d’un match argentin de division inférieure avait selon de nombreux médias en 2011 expulsé 36 joueurs -tous les titulaires et tous les remplaçants- après une bagarre générale.

Ilyes Ramdani avec AFP

@ilyesramdani1