Les Anglais ont tous en mémoire la “Main de Dieu”, ce surnom donné au but marqué de la main par Diego Maradona en quart de finale de la Coupe du monde 1986 remporté 2-1 par l’Argentine face à l’Angleterre. Mais depuis mardi soir, c’est un autre but qui fait scandale Outre-Manche: celui d’Olivier Kemen de l’équipe des moins de 18 ans de Newcastle.

En retard pour placer une tête sur le coup franc tiré par son coéquipier, l’attaquant français Olivier Kemen n’a pas hésité à donner un coup de poing sur le ballon pour l’envoyer au fond des filets à la plus grande surprise du gardien de Chelsea qui a réclamé en vain l’annulation du but pendant que son adversaire célébrait sans réserve ce but non valable.

Mais contrairement au match Argentine-Angleterre, ce but n’a pas eu trop d’incidence sur le résultat puisque Chelsea s’est finalement imposé 2-1. Et ce sont bien les Londoniens qui joueront les quarts de finale de la Youth League contre Schalke. Comme quoi tricher ne suffit pas toujours pour gagner.