Les collectionneurs d’images Panini brésiliens ont eu très peur cette semaine. Selon le journal anglais The Guardian qui se base sur des articles de la presse brésilienne, quelques 300 000 images Panini auraient été dérobées lors d’une livraison dans le centre-ville de Rio de Janeiro.

Mais pas de panique, l’entreprise Panini a rapidement rassuré tous les collectionneurs en assurant que même si les images volées représentaient les joueurs qui participeront à la Coupe du monde 2014, aucune rupture de stock, parmi les produits de la gamme Panini, n’était à prévoir au Brésil. Les nombreux fans des stickers pourront donc continuer à échanger leurs images favorites de Messi, Ronaldo, Neymar et les autres sans s’inquiéter. Panini espère vendre ou distribuer environ huit millions d’albums dans le pays organisateur de la Coupe du monde.