Nommé dans la catégorie “record inutile”, le coup du sombrero le plus haut du monde. Un record qui est désormais la propriété de Lionel Messi, invité à relever le défi dans le cadre d’une émission de télévision au Japon. Le principe ? Envoyer le ballon au-dessus d’une barre dont la hauteur est fixée au préalable par l’attaquant barcelonais et récupérer le cuir de l’autre côté, avant d’enchaîner trois jongles au minimum pour valider la performance.

La précédente marque avait été établie par un Japonais, avec un record à huit mètres. Ce que Messi a effacé avec une facilité technique déconcertante. A la manière d’un sauteur à la perche dans un concours, il a d’abord réussi un coup du sombrero à dix mètres. Puis il a continué sur sa lancée à treize mètres, à quinze mètres et enfin à dix-huit mètres. Si Cristiano Ronaldo a vu ça, nul doute qu’il s’entraîne déjà dans son jardin avec une barre à dix-neuf mètres.