Voici une blague qui n’a pas amusé les agents de la RATP. Avant la victoire de Guingamp en Coupe de France (2-0), un esprit farceur s’est rendu à la station Rennes du métro parisien. Il y a recouvert le nom de la station avec une bannière Guingamp. Malheureusement pour le protagoniste, cette drôlerie lui a valu une contravention pour “légère dégradation”. Selon la gravité des faits, cette infraction expose son auteur à une contravention de la 1re à la 4e classe, soit une amende de 38 à 750 € au maximum. Ça fait quand même chère la blague…