Il fallait bien qu’une équipe obscure saute sur l’occasion. Au Kosovo, le club d’Hajvalia a offert à l’Uruguayen Luis Suarez de jouer en toute légalité pour elle durant sa suspension de neuf matches par la Fifa, car le Kosovo … n’en est pas membre !

La proposition a été faite par Xhavit Pacolli, le président de Hajvalia, petite équipe d’un quartier de la capitale Pristina qui occupe la 6e place dans première division. M. Pacolli a indiqué à l’AFP qu’il offrait une rétribution de 1 500 euros par mois à la star uruguayenne jusqu’au mois de novembre, lorsque sa suspension arrive à terme.

“Le montant peut faire sourire (Suarez) mais c’est tout ce que nous pouvons lui offrir”, a dit M. Pacolli prêt à débourser 30 000 euros sur les quatre prochains mois, montant qui sera versé dans les caisses de Liverpool si les Reds autorisent Suarez à fouler les pelouses du championnat kosovar.

Le Kosovo, qui a proclamé son indépendance de la Serbie en 2008, n’est pas membre de l’UEFA et de la FIFA en raison de l’opposition de Belgrade. L’indépendance du Kosovo a été reconnue par les Etats-Unis et une majorité de pays de l’Union européenne. Elle est farouchement rejetée par la Serbie, appuyée par la Russie et… l’Uruguay (AFP).