Pour avoir chambré un peu trop tôt les Suédois lors du barrage retour de qualification à l’Euro U21, Layvin Kurawa s’était attiré les moqueries de ses adversaires qui avaient renversé la tendance dans les dernières secondes du match.

Avant…

 

Après !

 

Vainqueurs du Portugal en finale (1-1, 4 t.a.b à 3), ils n’ont pas oublié de faire une dédicace au Monégasque. Un geste qui restera dans l’histoire du football suédois, c’est certain.

François Miguel Boudet