Face à Shanghai Shenxin, Guizhou Renhe obtient un penalty à la 65e minute, alors que le score est toujours de 1-1.

Krzysztof Maczynski et Ricardo Santos veulent absolument le transformer mais la discussion est légèrement tendue entre les deux hommes. Finalement, c’est le capitaine qui frappe… et qui rate, sans doute déconcentré par l’altercation.

Finalement, pas de jaloux : Maczynski avait égalisé quelques instants avant son loupé et Santos donnera la victoire à la 77e minute. Tout est bien qui finit bien.