Au terme d’un match amical pour la paix disputé à Bogota en Colombie, Diego Maradona a littéralement pété les plombs.

Tandis qu’il effectuait un tour d’honneur, il a peu goûté la promiscuité avec le service de sécurité. Particulièrement énervé, El Pibe de Oro a eu un mouvement d’humeur et a fait valdinguer la caméra d’un journaliste trop pressant. Puis il s’est chauffé avec un steward avant de mettre une gifle dans le visage d’une femme. La classe.

Le comble de tout ça, c’est que l’éternel numéro 10 de l’Argentine s’était fendu de quelques déclarations en faveur de l’apaisement en Colombie : “Ceux qui méritent tous les honneurs, c’est vous dans les tribunes, vous qui voulez la paix. Nous pouvons courir derrière un ballon mais la vous devez acquérir la paix parce que vous la méritez vraiment. Assez de violences en Colombie ! Nous voulons la paix et je la veux de tout mon coeur”.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais.