Cela semble incroyable et pourtant c’est véridique. En Roumanie, le village de Tonciu a dépensé près de 15.000€ pour construire un terrain en synthétique. Or, à l’emplacement choisi, il y a un chêne vieux de 150 ans. Des riverains ont tout fait pour qu’il ne soit pas abattu et, comme personne n’a cédé, un compromis insolite a été trouvé.

Le maire explique : “la décision de construire ce terrain date de 2012 et le budget a été validé. Mais en raison du souhait des villageois qui ne voulaient pas que le chêne soit abattu, nous avons été contraint de continuer le travail et nous avons construit autour de l’arbre”.

En publiant des photos et des vidéos, il espère montrer cette situation ubuesque pour proposer de couper l’obstacle centenaire.

 

François Miguel Boudet