A la 87e minute du 1/4 de finale retour de Ligue des Champions entre le Real Madrid et l’Atlético de Madrid, Chicharito a surgi pour marquer le but de la qualification pour les Merengue. Un but dans le money time, sa spécialité.

Quelques instants après, Carlo Ancelotti a décidé de le remplacer pour recevoir l’ovation du public de Santiago-Bernabeu. Après des semaines de doute, le Mexicain a craqué sous le coup de l’émotion. Il a notamment été consolé par le gardien Keylor Navas et le latéral Marcelo.

Un but en forme de libération pour l’attaquant arrivé en début de saison en provenance de Manchester United et qui n’a pas eu beaucoup de temps de jeu, barré par Karim Benzema, blessé et forfait pour le match mercredi soir.

Des larmes qui expliquent aussi sa célébration exaltée et qui a été vertement critiquée par Thierry Henry.