On vous avait déjà parlé de la maligne combinaison de joueurs argentins, de celle (amusante) des Japonais ou d’une autre (un peu étrange) d’une équipe israëlienne. Les joueuses de Notts County nous ont gratifié, jeudi, d’une ingénieuse combinaison sur coup-franc pour ouvrir le score face à Arsenal (1-0).

Une prise d’élan classique, un petit mouvement d’arrêt, une déviation à l’aveugle et une frappe en pivot : il a fallu tout cela pour tromper les Gunners. Bon, c’est vrai, la frappe est contrée. Mais qu’importe : à en voir leur célébration, les joueuses de Notts étaient plutôt fières de leur coup.