Actuellement en vacances à Las Vegas, Cristiano Ronaldo a accordé une interview à l’agence de presse SNTV. Passablement énervé par le déroulé de l’entrevue, il y a brutalement mis fin.

Interrogé sur Rafa Benitez, son nouvel entraîneur au Real Madrid, le Portugais a livré une réponse laconique : “je n’ai jamais travaillé avec lui avant. C’est un manager expérimenté. On va voir ce qui va se passer. J’ai envie de travailler avec lui et j’espère que nous gagnerons des titres”. De la communication bien huilée en somme.

Les choses se sont envenimées quand il a été questionné sur l’avenir de Sergio Ramos, annoncé à Manchester United. “Je ne sais pas, je ne sais pas”, a-t-il répété avec une pointe d’agacement.  Et si ses interlocuteurs ont essayé de calmer le jeu en lui demandant son avis sur l’arrivée de Steven Gerrard aux LA Galaxy, la question sur son propre avenir a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, d’autant plus que les membres de son staff lui répétaient à chaque question que c’était la dernière. “Vous voulez que je devienne antipathique ? , s’est emporté CR7 en direction de ses managers. Vous savez tous ce que vous êtes censés faire en me disant que l’interview est bientôt terminée. Mais je ne suis pas stupide, je sais quand je dois m’arrêter”.

Dans la foulée, le Ballon d’Or en titre a enlevé son micro et quitté le plateau en remerciant froidement les journalistes. Fallait pas l’énerver !

 

François Miguel Boudet