Toutes les techniques sont bonnes pour réussir son penalty. Après la panenka, le penalty tiré à deux joueurs ou les courses d’élan freinées, un attaquant de Botafogo vient révolutionner le genre. Et le pauvre gardien U20 du club, Leoni, qui venait s’entraîner pour la première fois avec les professionnels, s’en souviendra toute sa vie.

Au moment de frapper le cuir, Bill fait une feinte à son portier, et envoie d’abord sa chaussure dans les airs. Leoni mord à l’hameçon, et se jette d’un côté. L’attaquant a ensuite tout le loisir de prendre le gardien à contre-pied, et en chaussettes. Cette technique n’est évidemment pas applicable en match, mais elle assure le spectacle à l’entraînement.