Présent mercredi en conférence d’avant-match, Dimitri Payet est revenu sur les moments difficiles que vit l’OM, à deux jours d’un match capital contre Metz : “l’entraîneur est là oui mais quand le match commence, il est plutôt impuissant. C’est à nous les joueurs de faire le match. Depuis le match perdu contre le PSG, on n’est pas à notre niveau. Et quand on n’est pas à notre niveau et quand on joue des équipes qui jouent leur survie, les matches s’équilibrent. Si on a perdu quatre fois d’affilée, c’est que quelque chose ne va pas”.

Le meneur de jeu phocéen a également fait une allusion aux propos virulents de Daniel Riolo, le 27 avril dernier. Le journaliste de RMC a notamment déclaré que “Payet, c’est une gangrène dans le football”.

Une déformation volontaire du nom de famille qui n’est pas sans rappeler les fameux “Rolland Tournevis” et “Michel Fernandel” de Patrice Evra, lors d’une interview accordée à Téléfoot en octobre 2013.

François Miguel Boudet