Durant 48h vous vous êtes mis dans la peau du recruteur de votre club favori et vous avez pu débourser des millions pour vous offrir le renfort idéal. Vous avez été très nombreux à tweeter avec le hashtag #queljoueurpourtonclub en mentionnant le compte @EurosportCom_FR et le moins que l’on puisse dire c’est que vous avez de l’imagination. Un peu trop parfois ? Nous allons voir ça. Pour faire le tri parmi tout ce que vous nous avez envoyé, nous avons décidé de regrouper vos choix entre quatre catégories.

1) Bonne idée, ça nous plaît ! Voici les bons coups du mercato, les ” affaires ” à saisir, les jeunes joueurs qui deviendront de très grands ou encore les joueurs avec le meilleur rapport qualité-prix. Une véritable aubaine pour votre club, vous êtes un recruteur en devenir.

2) C’est possible ! La transaction est réalisable, ce n’est pas le transfert du siècle mais un bon compromis pour votre club.

3) Ce n’est pas réaliste ! C’est peut-être une bonne idée, mais vous avez oublié de prendre en compte de nombreux paramètres qui font que ce transfert n’est pas envisageable (budget de votre club, situation du joueur, prétentions salariales, amour du maillot etc.).

4) Lionel Messi à Guingamp, Évian ou Rennes. Cristiano Ronaldo à Strasbourg, Nantes ou au FC Issy. David Bellion à la Juventus. Pas besoin de commenter, vous rêvez les yeux ouverts. Le métier de recruteur n’est peut-être pas fait pour vous… Doux rêveur ou humoriste, en revanche, ça devrait fonctionner.

1) On a vu quelques idées séduisantes parmi vos propositions, comme Pejconivic à Lyon. En fin de contrat en juin prochain, le Serbe est un titulaire indiscutable au sein de la défense niçoise depuis décembre 2010. Ses prestations honorables en font de lui une valeur sûre de notre championnat. Nul doute que Milan Bisevac et Nemanja Pejcinovic pourraient former l’une des toutes meilleures charnières centrales de L1.

A l’international, on a vu Luke Shaw à Chelsea. Le jeune arrière gauche de Southampton, 22 ans, fait déjà beaucoup parler de lui. Si Mourinho enrôle le jeune Anglais, il aurait dans son effectif le remplaçant idéal d’Ashley Cole (33 ans). Enfin, l’idée de voir Ansaldi au PSG est audacieuse.

Méconnu en France, l’Argentin Cristian Ansaldi (Zénith), 27 ans, bénéficie d’une très bonne réputation, notamment en Russie où il évolue depuis six ans (Rubin Kazan 2008-2013 / Zénith depuis 2013). Polyvalent, il serait la doublure idéale de Gregory van der Wiel au poste d’arrière droit, Cristophe Jallet étant clairement à court de forme.

2) Ménez à Saint- Étienne, voilà une idée pas si irréaliste que ça. La vente du natif de Longjumeau est envisageable. Titulaire seulement à cinq reprises en championnat depuis le début de la saison, en fin de contrat également en juin prochain avec le PSG, le joueur pourrait ainsi se relancer dans le Forez.

Alessandrini à l’OM : la rumeur persiste depuis l’été dernier. Pour le coup, c’est totalement réalisable sachant que Saber Khalifa risque très probablement de quitter Marseille et que le club se pencherait sur une piste offensive pour le remplacer.

3) Didier Drogba et l’Olympique de Marseille en revanche, ce n’est pas réaliste. C’est une histoire d’amour. Une histoire sans fin aussi. Tous les six mois, on parle d’un éventuel/possible/improbable retour de l’attaquant sur les bords de la Canebière. A 35 ans, le joueur de Galatasaray n’a que très peu de chances de refouler la pelouse du Vélodrome, sauf pour le jour de son jubilé…

On n’en dira pas autant de l’arrivée d’Hazard au PSG, mais ça a l’air compliqué. Le nom est beaucoup revenu. La somme de 80 millions d’euros aussi. “ Il n’y a aucune chance que je parte durant ce mercato. Cet hiver, c’est sûr. Mais je pense l’été prochain aussi. Je suis bien ici et je pense que c’est le meilleur endroit pour progresser “ , avait cependant déclaré le Belge. Le dossier est donc clos…pour le moment.

4) Insensés, cocasses, drôles voire étranges, voici un florilège des transferts qui nous ont bien fait rire. C’était visiblement le but.

Dans un jour, le marché des transferts fermera ses portes, alors partagez cet article à vos clubs respectifs. Qui sait, peut-être que les recruteurs tiendront compte de vos remarques…