Samedi dernier, Steven Gerrard a porté le maillot de Liverpool pour la dernière fois de sa carrière. Une dernière qui s’est achevé en débâcle face à Stoke City, même si le capitaine des Reds a marqué (6-1).

Evidemment, Gerrard ne pouvait pas partir comme cela. Il a donc pris la plume et écrit une lettre d’adieu publiée dans les colonnes du Liverpool Echo.

“A tous mes fans,

vous dire au revoir n’a pas été facile.
Liverpool Football Club a été une part tellement importante de ma vie depuis mes 8 ans et je sais combien il va me manquer.

Mon dernier match à Anfield contre Crystal Palace et ma dernière apparition contre Stock City ont été des moments émouvants pour ma famille et moi.

J’ai été soufflé par les adieux que m’ont fait les supporters et je voudrais tous vous remercier. Cela a été très humble et c’est quelque chose que je chérirai pour tout le reste de ma vie.

Cela a été un privilège absolu de représenter ce club de football aussi longtemps.

Quand j’était enfant et que je tapais le ballon à Irondise Road à Huyton, tout ce que je voulais, c’était de jouer pour Liverpool. Je rêvais de porter de maillot, ne serait-ce qu’une seule fois.

Je n’ai jamais pensé que je pourrais arriver à cela, regarder en arrière et voir que j’ai joué 710 matches pendant 17 ans. Cela me rend immensément fier. J’ai aimé chaque minute jouée pour les meilleurs supporters du monde.

Cela a été un parcours incroyable. Il y a eu des hauts glorieux et des bas terribles mais malgré tout, vous m’avez accordé un soutien fantastique et je ne l’oublierai jamais.

Evidemment, le plus grand moment de ma carrière est arrivé à Istanbul, il y a dix ans. Ce fut la plus belle nuit de ma vie. Quand j’ai soulevé la Ligue des Champions, personne ne pouvait être plus fier que moi sur Terre.

Cela signifiait tellement de chose de moi de vous offrir ce trophée. Les supporters ont joué une telle part en nous aidant à réaliser ce célèbre comeback contre l’AC Milan. Je n’oublierai jamais la façon dont ils nous ont aidés à relever la tête après le cauchemar de la première période.

On m’a souvent questionné à propos de la pression sur mes épaules de jouer pour Liverpool mais je n’ai jamais considéré cela comme un fardeau. Cela a été une grande responsabilité mais j’ai toujours aimé et chéri ça.

Cela a été un honneur immense d’être le capitaine de ce club aussi longtemps. J’ai toujours donné mon meilleur et essayé de donner l’exemple.

J’ai été très chanceux de jouer au côté de joueurs incroyables et pour des managers qui m’ont tous aidé à m’améliorer et me développer. Je suis fier de ce que j’ai rendu : les sacrifices, la dévotion et la loyauté tout au long de ces années.

Mais plus que tout, je me sens incroyablement chanceux d’avoir eu l’opportunité de jouer devant ces fans pendant aussi longtemps.

Liverpool est ma maison et j’aime cette ville. Mais je pense qu’il est temps d’ouvrir une nouveau chapitre et je me prépare à partir aux Etats-Unis.

Je veux continuer à jouer toutes les semaines au cours des dernières années de ma carrière et je m’apprête à embarquer pour un nouveau challenge aux Los Angeles Galaxy, en MLS.

Je ne serai pas là pour les deux prochaines années mais cela ne signifie pas la fin de ma longue association avec Liverpool FC. J’en suis supporter depuis toujours et cela continuera.

Mais aujourd’hui, il s’agit de regarder en arrière et de dire merci à tous les fans pour ce soutien magnifique que vous m’avez donné tout au long de ces deux dernières décennies. Vous m’avez aidé à réaliser mes rêves encore et encore et donné des souvenirs que je n’échangerais pour rien au monde.

Merci.

Steven Gerrard”.

 

François Miguel Boudet