Version sucrée ou salée, les sportifs sont souvent à croquer. On ne vous parle pas ici de leurs tablettes de chocolat qui en font pâlir plus d’un, mais bien des plats inspirés directement de vos sportifs préférés.

Le dernier en date, le Zlatan Burger, fait fureur à Boulogne-Billancourt (92) depuis son lancement. Imaginé par Jean-Philippe Grandin, le gérant du Doddy’s Coffee, le Zlatan Burger est destiné aux gros appétits. A l’intérieur, un steack haché bien sûr mais aussi du cheddar, du bleu d’Auvergne, du bacon, des rondelles d’oignon, de la salade et de la sauce barbecue, le tout contenu entre deux buns de pain classiques. Comptez tout de même 29,90 euros pour ce craquage diététique.

Avant le Zlatan Burger, d’autres sportifs avaient déjà eu droit à leur hamburger personnalisé. Après le Anelka Burger et le Michalak Burger en 2007, Quick avait lancé en novembre 2011, le French Burger de Tony Parker. Composé d’un petit pain spécifique, d’un mélange de jeunes pousses, d’une tranche de fromage fondu et d’un steack haché, il était accompagné d’une sauce à la moutarde à l’ancienne, au Roquefort ou au piment d’Espelette. Depuis, la marque a décliné le concept avec deux burgers en version raclette ou bleu d’Auvergne, toujours associés à l’image de Tony Parker.

Les pizzas, une alternative aux burgers

Quand ce ne sont pas des burgers, ce sont des pizzas qui sont directement inspirées de la personnalité des stars du sport. Domenico Crolla, un pizzaïolo italien basé à Glasgow a imaginé la pizza Ronaldo où le visage de l’attaquant portugais apparaît dessiné à base de fromage et sauce tomate. Les Spurs de San Antonio ont, eux, eu droit à une pizza géante à l’effigie du club lors de la finale NBA en juin 2013. Si vous aimez les pizzas et que vous passez par Marseille, rendez-vous dans le restaurant italien Pinocchio. Là-bas vous aurez le choix entre les pizzas Materazzi, Kaka, Gerrard, Rémy, Gignac, Ribéry, Valbuena, Ibrahimovic puisque toutes les pizzas de la carte y portent le nom d’un footballeur.
Pour accompagner votre festin sportif (mais pas diététique) pourquoi ne pas goûter le vin Leo. Lancée en l’honneur de Leo Messi (avec son accord) par les producteurs de vin argentin de la Casa Bianchi, la gamme Leo comporte du blanc, du rouge et même du mousseux. A consommer avec modération bien évidemment !
Et pour terminer le repas en douceur, vous trouverez peut-être un gâteau à l’effigie de votre idole, comme celui créé en Angleterre pour Andy Murray à l’occasion de sa victoire à Wimbledon cette année. Du salé, du sucré et même un peu alcoolisé, on vous l’avait dit il y en a pour tous les goûts !