TENNIS – On ne va pas se mentir, la demi-finale entre Timea Bacsinszky et Jelena Ostapenko n’est pas l’affiche la plus sexy de l’histoire des tournois du Grand Chelem. Toujours est-il que la Suissesse et la Lettone ont amplement mérité de figurer dans le dernier carré de Roland-Garros.

Opposées jeudi sur le Chatrier pour une place en finale des Internationaux de France, les deux joueuses partageront plus qu’une demi-finale de Grand Chelem. Bacsinszky, tombeuse de notre Kiki Mladenovic nationale en quart, et Ostapenko sont en effet nées le même jour, le 8 juin donc, à 8 ans d’intervalle. La Suissesse fêtera son 28e anniversaire et sa jeune adversaire soufflera sa 20e bougie, en mondovision s’il vous plaît. Reste que cet anniversaire aura un goût amer pour l’une des deux joueuses.

Sinon, le 8 juin est un jour vraiment particulier sur la planète tennis féminin. En plus de Bacsinszky et Ostapenko, Lindsay Davenport (1976), Nadia Petrova (1982) et Kim Clijsters (1983) sont nées ce jour-là. Si vous souhaitez maximiser vos chances de voir votre progéniture devenir une joueuse de tennis de haut niveau, vous savez ce qu’il vous reste à faire autour du 8 septembre.
Rémy de Souza
@LaSouz