TENNIS – L’année 2018 promet d’être sympa pour Benoît Paire. Parti à Pune en Inde, le 26 décembre dernier, afin de disputer les qualifications du tournoi, le Français a finalement été l’heureux bénéficiaire d’une wild-card de dernière minute pour intégrer le tableau principal. Une bonne nouvelle en soi, mais c’est le déroulement de l’histoire qui est marrant.

La wild-card récupérée par le joueur d’Avignon n’est pas une banale invitation : elle lui a permis de récupérer la tête de série N.4 du tournoi et d’éviter de disputer le premier tour. Toute cette histoire a été la conséquence d’un jeu de chaises musicales : le forfait tardif d’Ivo Karlovic a permis au local Yuki Bhambri d’intégrer directement le tableau et donc de laisser son invitation au Français, rayé illico presto de la liste des qualifs. Vous suivez ?

Pour la petite histoire, tout est parti d’un banal oubli d’inscription au tournoi courant novembre. Benoît Paire a probablement emporté avec lui un trèfle à quatre feuilles. On ne voit pas d’autre explication.

Alexandre Coiquil