TENNIS – On le sait, Roger Federer est un homme bon et gentil. Et comme le Suisse possède ces deux qualités, c’est tout naturellement qu’il a invité (non sans rires) Rafael Nadal à passer le voir du côté de Rotterdam. “Il devrait passer me voir ! Je suis seul ici, ma famille n’est pas là”, a ainsi plaisanté le natif de Bâle en conférence de presse mardi, quelques secondes après avoir appris que Nadal était actuellement aux Pays-Bas pour sa fondation. “Mais peut-être que ce serait à moi d’y aller, c’est lui le n°1 mondial (rires). C’est comme ça que ça se passe”, poursuit un Federer tout sourire.

Difficile que cela soit autrement pour celui qui, cas de victoire face à Robin Haase (42e mondial) ce vendredi en quart de finale du tournoi de Rotterdam, deviendra le “plus vieux” n°1 de l’histoire devant André Agassi. Et de ce fait chipera le trône à… Rafael Nadal. Ca vaut bien la peine de faire un petit détour par Rotterdam, n’est-ce pas Rafa ?