“Happy birthday to you Mr President”… Il y a cinquante ans jour pour jour naissait Laurent Blanc du côté d’Alès. A l’occasion de son anniversaire, voici 5 idées de cadeaux pour l’entraîneur du Paris Saint-Germain…

1 – Une prolongation de contrat

Après le départ de Carlo Ancelotti pour le Real Madrid, l’arrivée de Laurent Blanc sur le banc du PSG s’est accompagnée d’un certain scepticisme à l’été 2013. Depuis, le champion du monde 1998 a effectué du bon boulot à la tête du club de la capitale et contribué à l’enrichissement de son palmarès. Reste que des noms de techniciens plus “sexy” (Mourinho, Guardiola…) reviennent régulièrement, surtout que le contrat de Blanc s’achève en juin prochain. Pour son demi-siècle, ses dirigeants pourraient donc lui offrir un nouveau bail qui, plus qu’un cadeau, serait une récompense finalement logique.

2 – Cristiano Ronaldo au mercato

L’image a fait le tour du monde. Au coup de sifflet final du match de Ligue des champions Real Madrid-PSG (1-0), le 3 novembre dernier, Cristiano Ronaldo est allé susurrer quelques mots à l’oreille de Laurent Blanc. Quoi au juste ? “Votre équipe joue très bien. J’aimerais beaucoup travailler avec vous”, selon Le Parisien. Les dirigeants qataris du PSG ont les arguments financiers pour transformer ce souhait de CR7 en réalité et ainsi offrir un nouvel élément de choix à leur entraîneur, qui ne cracherait probablement pas sur un renfort de cette dimension.

3 – Une demi-finale de Ligue des champions

Les campagnes européennes du PSG se suivent et se ressemblent. Depuis 2013, le vigile qui tient la porte du carré VIP de la Ligue des champions recale inlassablement Zlatan et les siens. Chelsea et le Barça, 2 fois, ont porté un coup aux folles ambitions parisiennes. Et si, cette fois, c’était la bonne ? QSI rêve de gagner la coupe aux grandes oreilles mais une demi-finale représenterait déjà une progression. Et apporterait du crédit à Blanc.

4 – Un crâne de Barthez en cire

Les amateurs de l’équipe de France le savent : la glorieuse épopée de 1998 a été marquée par un geste devenu rituel. Avant chaque match, Laurent Blanc embrassait le caillou de Fabien Barthez. Cela a porté chance aux Bleus. Pour mettre toutes les chances du côté du PSG de voir Milan, théâtre de la prochaine finale de C1, on pourrait offrir au “Président” une réplique en cire du crâne du “divin chauve”. Quelqu’un a le numéro du musée Grévin ?

5 – Une touillette de luxe

A l’heure de caricaturer Laurent Blanc, différentes options sont possibles. Il y a bien sûr les tics de langage de l’ancien sélectionneur des Bleus : “Je crois que bon” ou “Je l’ai dit je le répète”. Il y a aussi ce petit objet que le coach parisien se plaît à martyriser : la touillette. Soit un bout de plastique sur lequel il passe ses nerfs. Et si ladite touillette était d’un métal précieux ? Cela pourrait produire son effet. Ce serait pourtant une bien mauvaise idée pour la dentition du bourreau du Paraguay en 98. #CadeauEmpoisonné

Rémy de Souza
@LaSouz