OPEN D’AUSTRALIE – Faites ce que je dis, pas ce que je fais… Stan Wawrinka s’est notamment illustré jeudi en martyrisant sa raquette alors qu’il était malmené par Roger Federer en demi-finale du premier tournoi du Grand Chelem de l’année. Deux jours plus tôt, le Suisse avait invité Jo-Wilfried Tsonga, son adversaire en quart de finale, à “se calmer” au cours d’un échange tendu entre les deux hommes. Du coup, on s’est amusé à monter ces deux séquences pour le moins paradoxales…

18897 views

 

Rémy de Souza
@LaSouz