TENNIS – Il est de retour. Réuni pour la première fois lors de l’Open d’Australie, le boys band composé de Roger Federer, Grigor Dimitrov et Tommy Haas reprend du service et il a désormais un nom : The One Handed Backhand Boys, soit ceux qui ont un revers à une main, dans une espèce d’hommage aux illustres Backstreet Boys.

Accompagnés de David Foster, célèbre producteur canadien et accessoirement beau-père de Haas, les tennismen offrent une nouvelle interprétation du titre “Hard to Say I’m Sorry”, rendu célèbre par le groupe Chicago en 1982. Et cette fois, les voix ont carrément été retravaillées numériquement façon auto-tune à la Kanye West. On vous laisse apprécier le résultat et le featuring savoureux d’un certain Novak Djokovic…

Bonne nouvelle si vous avez toujours rêvé de faire carrière dans la musique : le boys band de Fed’ recrute. A vos candidatures.

Rémy de Souza
@LaSouz