HORS-JEU – Antoine Griezmann a vécu un moment très embarrassant, ce mercredi, en direct à la radio espagnole RNE. Des petits malins ont voulu le piéger car en Espagne, le 28 décembre est synonyme de blagues et farces en tout genre (l’équivalent du 1er avril en France).

Le clou du spectacle intervient à la fin de la très loufoque interview dont est victime Grizi, lorsque quatre femmes appartenant au collectif “Joueuses en action”, qui milite pour plus de présence féminine dans le foot, interrompent brusquement l’interview. “Griezmann, aide-nous !”, crient-elles devant le joueur, inquiet.

Pour mettre à contribution Grizi, et pour rendre le sketch un peu plus marrant, les fausses joueuses de foot lui ont demandé de lire un prétendu communiqué. Griezmann s’est donc exécuté :

“Je m’engage à soutenir la création d’une équipe de football mixte, créer dans ma ville une équipe de football féminine et aller arbitrer leurs matches les dimanches à 9 heures. Enfin, je m’engage à me marier avec une joueuse de football.

La suite du canular prend fin quelques minutes plus tard. L’attaquant de l’Atlético apprendra finalement que tout cela n’est qu’une inocentada, comprenez un poisson d’avril. Grizou a eu chaud, et il le dit lui-même : “J’y ai cru !” Le gala Inocente Inocente 2016 – l’émission à laquelle vient de participer Griezmann – va permettre de récolter des fonds pour les enfants atteints de maladies rares. “J’espère que les gens vont y contribuer. On a besoin de votre aide”, a-t-il conclu.

Nina Aïssaoui
@ninaaissaoui