INSOLITE – Nadal est comme tout le monde. Lui aussi se prend des plafonds en pleine tête. En voulant réaliser un petit saut d’échauffement, avant son match contre Muller à Wimbledon, le champion espagnol s’est cogné le crâne (à partir de la 40e seconde) sur le plafond. Aïe ! Fort heureusement, ce petit coup de massue fera rire l’intéressé… et son rival du jour :