GIRO – Le peloton roulait groupé à quelque 55 kilomètres de Tel Aviv, lieu d’arrivée de la deuxième étape du Tour d’Italie, quand deux énergumères sont venus troubler leur tranquilité, samedi en Israël. Dos à dos sur un tandem et habillé de costumes roses, le duo s’est offert le luxe de rouler plus vite, sur quelques centaines de mètres, que les coureurs du Giro sur une portion d’autoroute. En réponse, les deux blagueurs ont eu droit à des bidons, jetés depuis le peloton…

Rémy de Souza
@LaSouz