COUPE DU MONDE 2018 – L’Espagne a offert l’un des plus gros coups de théâtre avant-Mondial. Julen Lopetegui a été destitué de ses fonctions deux jours avant le premier match de la Roja en Russie. De quoi, forcément, agiter la Twittosphère. Florilège de tweets :

Un banc vide… et la rumeur Zidane, au chômage depuis son retrait du Real Madrid, a fleuri sur les réseaux. Non Zinedine, pas ça, pas toi :

Ou a-t-il finalement rendu service aux Bleus…

De son côté, le Portugal, prochain adversaire de l’Espagne dans 48 heures, peut sourire devant ce grand micmac espagnol :

Fabregas, non sélectionné par Lopetegui dans sa liste des 23, a régalé. Le tweet de la journée :

“Attendez, peut-être que je vais être appelé maintenant” : 

Sinon, Puyol est en route :