JEUX OLYMPIQUES – A Rio, chaque jour amène son lot d’images héroïques ou émouvantes. La session de mardi n’a pas dérogé à la règle, avec la belle “performance” du hurdler haïtien Jeffrey Julmis.

Engagé en demi-finale du 110m haies, Julmis a chuté… dès la première haie. Une péripétie qui l’a évidemment privé de tout espoir de qualification. “Je me suis dit ‘Aah, mais pourquoi ici ?’. Mais bon, ça arrive, a-t-il ensuite déclaré à NewsCorp. Dans le sport, c’est le genre de choses qui peuvent survenir n’importe quand…” 

julmis2

Mais le hurdler ne s’est pas arrêté là. Alors que tous ses rivaux avaient fini leur course et rentraient au vestiaire, lui a choisi de se relever et de finir ses 110 mètres !

“Ça n’avait pas de sens d’abandonner comme un perdant et de quitter la piste. Donc je me suis levé et j’ai fini la course, comme un homme.”

Le stade s’est alors mis à l’encourager bruyamment et à en faire, pendant quelques minutes, son héros. Lui a avoué ensuite qu’il avait pensé, à ce moment-là, aux autres moments héroïques des Jeux, à l’instar de ces deux athlètes blessées qui se sont entraidées pour finir la course.

“Quand la foule m’a applaudi, c’était vraiment le meilleur moment. J’ai senti l’esprit que j’avais vu dans les vidéos. C’était une sensation douce et amère à la fois, j’avais mal au coeur mais la foule m’a aidé à finir la course.”

D’abord raillé pour sa chute sur les réseaux sociaux, Julmis est devenu une des figures de cette journée olympique grâce à son attitude. De quoi lui donner envie de persévérer.

“Je vous le dis : je serai à Tokyo en 2020. Personne ne peut m’arrêter, maintenant.”

Ilyes Ramdani

@Ilyesramdani1