FOOTBALL – Après le tweet de Paul George à Samir Aït Said, le gymnaste français gravement blessé, les basketteurs américains ont montré qu’ils savaient aussi se fondre dans le moule olympique, avec toute sa beauté.

Dernier exemple en date avec Carmelo Anthony. Le capitaine du Team USA s’est distingué en rendant visite, mardi, aux enfants des favelas de Rio pendant qu’il disposait d’un temps libre.

Le joueur a ensuite posté, sur son compte Instagram, une photo devant ces favelas en expliquant avoir “découvert ce que la plupart des gens trouvent effrayant et où je me sens chez moi”.

Un geste classe qui honore l’Américain, qui affronte l’Argentine en quart de finale dans la soirée (23h45).

Ilyes Ramdani

@Ilyesramdani1