Vous n’avez qu’une minute devant vous ? Ça tombe bien, c’est le temps qu’il vous faudra pour parcourir notre Minute Foot. Chaque mercredi, une personnalité nous parle de sa passion pour le ballon rond. La semaine dernière, c’est le dessinateur et scénariste Vidberg qui nous a fait le plaisir de le partager en dessins. Aujourd’hui, c’est Rémi Gaillard qui se jette à l’eau. Faut-il vraiment encore vous présenter ce trublion du web ? Vous pouvez voir ses vidéos sur Youtubesur sa page Facebook et son site N’importequi.com.

1. Ton équipe de coeur

Montpellier, c’est la ville où je suis né. Je supporte le club en portant le maillot dans mes vidéos, mais je vais aussi au stade. Depuis 2012, nous sommes Champions… Pour l’éternité.

Rémi gaillard

2. Le joueur qui te fait vibrer

Eric Cantona, le héros de mon enfance. Le King, un artiste imprévisible et pas que sur le terrain. En plus, il a joué à Montpellier.

3. Ton match culte

1/4 de finale de la Coupe du Monde à Guadalajara au Mexique : La France bat le Brésil aux tirs aux buts après un match de légende. Les Bleus sont héroïques et depuis… Le Brésil a toujours perdu contre la France en Coupe du Monde (1998 et 2006).

4. Ton plus beau souvenir au stade

Je suis partagé entre deux matches qui concernent Montpellier : Le match de la remontée en Ligue 1 contre Strasbourg en 2009 lors de l’ultime journée (2-1) ou le match contre Lille en 2012 qui nous propulse en Ligue des champions et vers le titre. Deux moments rares dans la vie d’un supporter montpelliérain.

5. Le geste qui te rend fou

La célébration de Cantona après son but d’anthologie contre Sunderland. S’il n’avait pas marqué, en fait, c’était pareil.

6. La règle que tu aimerais changer

Que chaque équipe ait le droit de demander la vidéo une fois dans le match pour valider ou invalider un but par exemple.

7. L’entraîneur que tu voudrais être

L’entraîneur de l’équipe de France en 2006 pour titulariser David Trezeguet en finale de la Coupe du Monde et la gagner.

8. Le but dont tu te rappelleras toute ta vie

Le but en or de Trezeguet justement, mais en finale de l’Euro 2000. Et aussi un but que j’ai marqué en pupille, mais ça, personne s’en souvient…

Philippe Da Costa
@Philippsch