Face à Eibar, Lionel Messi a ajouté deux buts à sa collection, ce qui lui permet désormais d’être le meilleur buteur de la Liga. Mais sa plus belle action du match, c’est cette folle chevauchée amorcée dans son camp. Un rush qui rappelle étrangement celui de Diego Maradona contre l’Angleterre lors de la Coupe du Monde 1986. La fin aurait mérité un heureux dénouement.