En plus des people et des enfants qui viennent nombreux dans les tribunes, d’autres invités de marque font parfois leur apparition dans les allées des tournois de tennis. Et ceux-là sont beaucoup plus indisciplinés : sauterelles, papillons, moustiques et autres pigeons n’en font qu’à leur tête.

Et lorsqu’ils décident de semer la zizanie en plein match, c’est pour le plus grand plaisir du public. Mais cela fait nettement moins rire tennismen et tenniswomen : si certains restent stoïques à l’image de Vénus Williams lors du dernier Open d’Australie, d’autres se trouvent, dans certains cas, obligés de stopper le match. Difficile de faire comprendre à ces petites bestioles qu’elles ne doivent pas déranger les joueuses ou joueurs en pleine action !